LE CIRQUE VOLANT

Forum du jeu Wings of Glory / Wings of War (Le Cirque Volant a 11 ans)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Présentation Bombardiers WW1 Caproni Ca3 - Gotha GV

Aller en bas 
AuteurMessage
tiopepe
Sergent Chef
Sergent Chef
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 66
Localisation : Gennevilliers ou Valencia
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Présentation Bombardiers WW1 Caproni Ca3 - Gotha GV   Jeu 12 Juin 2014 - 5:55

Je les attends avec impatience.  drunken bom 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2210
Age : 47
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Présentation Bombardiers WW1 Caproni Ca3 - Gotha GV   Mar 26 Aoû 2014 - 9:06

2 nouvelles livrées aux couleurs italiennes pour les Caproni Ca.3.

- le Caproni de La Guardia et Zapelloni.
- le Caproni de Taramelli.

Fiorello LA GUARDIA : né en 1882 à Manhattan d'un père immigré aux USA originaire de Foggia en Italie.
De 1901 à 1906 travaille au consulat américain en Autriche-Hongrie (Trieste) puis comme interprète à Ellis Island (accueil des immigrants à New York), diplômé comme avocat en 1910, procureur général pour l'Etat de New-York en 1915, élu républicain au Congrès en mars 1917.
A l'entrée en guerre des USA, trop petit pour être soldat, il insiste pour partir au front. Ayant appris à voler avant-guerre, il est nommé lieutenant dans l'armée de l'air américaine puis commande l'United States Air Forces sur le font austro-italien.
A l'automne 1917 au centre de formation de Foggia, il entraine des pilotes américains connus sous le nom de "Fiorello's Foggiani" en l'honneur de leur mentor : 406 sont diplômés et 131 complètent leur formation comme pilote de bombardier sur Caproni, tout comme LaGuardia d'octobre 1917 à mars 1918 dont l'entraînement s'étale dans le temps car il doit se consacrer également à des tâches administratives.
Ces pilotes américains sont envoyés sur le front français avec l'American Expeditionnary Force (AEF), seuls 75 restent sous le commandement de LaGuardia et mènent des missions avec l'armée de l'air italienne : dans les escadrilles italiennes de bombardement basées à Padoue, Vérone et Aquila, ils deviennent commandants de bord sur Caproni avec un équipage italien, après 4-5 missions au côté de pilotes italiens confirmés.
Nommé capitaine puis major en août 1918, LaGuardia mène 5 missions de combat (totalisant 10h20 de vol) en septembre avec les pilotes italiens Federico Zapelloni et Cambiaso Negrotto ; ce dernier étant également parlementaire, il surnomme leur bombardier "the Congressional Limited" qui porte l'insigne américaine sur le fuselage.
Parallèlement à ses activités de pilote en Italie, lors de discours publics, LaGuardia se consacre grâce à ses talents d'orateur et ses liens avec l'Italie, à soutenir le moral des civils et de l'armée italienne alors que celle-ci subit des revers militaires, promettant l'arrivée prochaine des soldats américains. Nommé "Commendatore" à ce titre par le gouvernement italien, il est décoré de la croix de guerre italienne pour ses missions de bombardement sur les lignes autrichiennes.
Il rentre aux USA en octobre 1918 et est réélu au Congrès. En janvier 1934, élu maire de New York, il mènera 3 mandats à ce poste.

Federico ZAPELLONI : l'un des meilleurs pilotes italiens et considéré comme un as des missions de bombardement.
Né à Rome en 1891, pionnier et ingénieur en aéronautique, il conçoit, construit et vole sur son propre planeur. Membre de la Regio Esercito (armée royale italienne), pilote militaire en 1915, il est envoyé au front début 1917 et intègre l'escadrille XII de bombardement. Nommé capitaine, il en assure le commandement et grâce à ses qualités de pilote, son escadrille sera la seule à ne pas subir de pertes lors de toutes ses missions.
Il s'oppose aux chasseurs rapides et agiles même aux commandes des bombardiers Caproni plus lourds et lents par une manœuvre audacieuse : il laisse le chasseur adverse le poursuivre puis effectue une rapide montée suivie d'un arrêt du moteur, ce qui entraîne une perte d'altitude et de vitesse ; incapable de changer de route ou de ralentir, le chasseur dépasse le bombardier et rentre dans le champ de tir de la mitrailleuse avant du Caproni.
Mène plusieurs missions de nuit, détruisant des bases autrichiennes.
En juin 1917 effectue à la tête de 3 Caproni Ca33 une action de mitraillage des terrains de Nabresina et Trieste.
En août avec Gabriele d'Annunzio, il prépare et exécute le bombardement du port et de l'arsenal de Pola.
Instructeur au centre de formation de Foggia, il se lie d'amitié avec LaGuardia (qui forme des pilotes américains) : ils mènent plusieurs missions de combat ensemble et continuent de se fréquenter après guerre. En 1946, Zapelloni collabore avec LaGuardia nommé directeur pour la reconstruction aux Nations Unies.
Zapelloni reste dans l'armée après la 1ère guerre mondiale et ne la quittera qu'après la 2ème avec le grade de général.
Décoré de nombreuses médailles militaires/civiles et croix de guerre, il meurt en 1979.

Guido TARAMELLI : né en 1895 à Bergame, il rejoint la Regio Esercito après l'entrée en guerre de l'Italie au printemps 1915.
En juin 1916, il obtient son transfert dans l'armée de l'air italienne et est nommé capitaine un an après, décoré à plusieurs reprises pour plus de 70 missions.
Le Caproni Ca.3 de Taramelli représenté en figurine appartient à la 1a Squadriglia (escadrille) basée à San Pelagio (Padoue). Outre son camouflage, il arbore l'insigne de l'unité sur les montants arrière (une étoile rouge sur un bandeau blanc) et la maxime latine sur l'avant "Audaces fortuna iuvat" (la fortune favorise les audacieux).
Protégeant la retraite des soldats italiens en déroute lors de la bataille de Caporetto en octobre 1917, la 1a Squadriglia tente de ralentir les troupes allemandes et autrichiennes qui débordent les positions italiennes après une forte préparation d'artillerie.
Sur l'invitation de Gabriele d'Annunzio, Taramelli intègre la 87a Squadriglia (renommée Squadriglia San Marco) à la mi-1918, où il rencontre le pilote Locatelli.
En 1919, se tue à l'âge de 24 ans à la fin d'un vol à Venise.
Locatelli baptise du nom de Taramelli l'aéroclub de Bergame créé en 1930.

http://www.aresgames.eu/11672

_________________
Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Présentation Bombardiers WW1 Caproni Ca3 - Gotha GV
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de la guilde sur JoL.
» [Blog] Présentation de Ackross (perso R.P.G)
» présentation nouvelle equipe : Yumi Yumi!
» Présentation des Séminaristes
» Présentation des nouveaux arrivants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CIRQUE VOLANT :: HISTOIRE ET AVIATION :: Aviation : avions, pilotes, Histoire-
Sauter vers: