LE CIRQUE VOLANT

Forum du jeu Wings of Glory / Wings of War (Le Cirque Volant a 11 ans)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Présentation WW1 série FokkerEV-Nieuport28-MacchiM5-HannoverCLIII

Aller en bas 
AuteurMessage
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2187
Age : 46
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Présentation WW1 série FokkerEV-Nieuport28-MacchiM5-HannoverCLIII   Mer 15 Avr 2015 - 0:33

FOKKER E.V
Chasseur monoplan à aile parasol (au-dessus du fuselage), surnommé le "rasoir volant".
Considéré comme le meilleur avion à moteur rotatif lors du concours d'Adlershof (Berlin) en mai-juin 1918, pour la sélection des chasseurs de l'armée allemande.
L'absence de câbles externes permet une faible trainée et une bonne vitesse malgré l'obsolescence du moteur Oberursel UR.II.
Livré au front à partir de fin juillet 1918 (Jastas 1, 19, 24 et 36) et 1ère victoire le 17 août par Emil Rolff, qui se tue 2 jours après quand l'aile de son avion s'arrache en vol.
Un second accident mortel entraine le renvoi des Fokker EV en usine pour renforcement de la structure des ailes, suite aux conclusions d'une enquête établissant des lacunes dans leur réalisation, le constructeur Fokker rejetant la responsabilité sur le bureau technique de l'armée qui aurait fait renforcer le longeron arrière.
Retour au front en octobre 1918 sous la désignation D.VIII (D signifiant biplan bien qu'il soit monoplan), sans qu'il puisse changer l'issue de la guerre.
289 Fokker EV/DVIII livrés sur les 350 commandés, le gouvernement allemand d'après-guerre ne pouvant payer les contrats, Fokker est autorisé à emmener une partie de ses avions en Hollande.
Utilisés par les forces polonaises en 1919 contre les russes et les ukrainiens, un exemplaire capturé par l'Armée Rouge sert jusqu'en 1920.
Envoyés comme trophée en Hollande, Italie, Japon, Royaume-Uni et USA, où ils seront ferraillés suivant les termes de l'Armistice.

http://www.aresgames.eu/14253


La présentation des pilotes allemands du Fokker E.V choisis par Ares Games en figurines :

Erich LÖWENHARDT
54 victoires
Fils d'un médecin, il reçoit une éducation militaire.
Blessé à 17 ans sur le front russe en 1914 et promu lieutenant en récompense de son courage.
Meneur d'hommes, il est décoré de la Croix de Fer 1ère classe pour son courage et pour avoir sauvé 5 soldats blessés.
Sert dans une unité alpine austro-hongroise sur le front italien en 1915 mais déclaré inapte au service après être tombé malade.
Obtient son transfert dans l'aviation comme observateur, puis formé comme pilote en 1916, il rejoint l'escadrille de chasse Jasta 10 et obtient sa 1ère victoire le 24 mars 1917 contre un ballon.
Pilote agressif, méthodique et talentueux aux commandes d'avions Albatros et Pfalz, il devient un as aux 5 victoires fin septembre.
Survit à un atterrissage forcé en septembre et à des dommages causés par la DCA en novembre.
Total de 8 victoires fin 1917.
Nommé commandant de la Jasta 10 qui reçoit les nouveaux Fokker DVII en remplacement des Albatros en mai 1918 (cette Jasta n'a pas volé sur Fokker DrI).
Reçoit les plus prestigieuses décorations pour ses victoires : Blue Max (Pour le Mérite), Croix de Chevalier de l'Ordre des Hohenzollern, Croix pour le Mérite de l'Empire austro-hongrois.
Rivalité amicale pour la course aux victoires avec Ernst UDET et Lothar Von RICHTHOFEN, il vole avec ce dernier comme ailier et dépasse 50 victoires fin juillet 1918.
A la tête des Jasta 10 et 11 (comportant plusieurs pilotes inexpérimentés) contre les chasseurs de la RAF, il est tué suite à une collision avec un avion allemand le 10 août 1918, son parachute ne s'étant pas ouvert.

Theodor OSTERKAMP
32 victoires en 14-18,  6 victoires en 39-45, l'un des rares pilotes ayant remporté des victoires pendant les 2 guerres mondiales.
Observateur en 1915 dans une unité aérienne de la Marine basée dans les Flandres, qu'il a intégrée en août 1914.
Premier à mener une mission de reconnaissance sur l'Angleterre avec un avion basé à terre (et non pas un hydravion).
Dans son unité équipée d'Albatros BI désarmé, réclame une mitrailleuse mais doit se contenter d'un fusil Mauser pour la défense de son avion avant que sa demande soit entendue.
Excellent observateur, découvre le QG de 4e Armée dans la région de Dunkerque.
En compagnie du pilote Mattheus, bombarde le navire Monitor de la Royal Navy avec 4 bombes de 10kg le 26 mai 1916.
En mars 1917 formé comme pilote mais est suspendu 2 semaines après avoir brisé le train d'atterrissage de son Albatros DIII, il remporte sa 1ère victoire par la suite.
Décore son Albatros DV de bandes noires qui le font ressembler à une guêpe.
Nommé Lieutenant, devient un as en juin 1917.
Très affecté par la mort de son ami Mattheus en décembre 1917, ne remporte de nouvelles victoires qu'à partir de mars 1918.
Décoré de la Croix de Frédéric Auguste d'Oldenburg et nommé Chevalier de l'ordre d'Albert.
Vole sur Fokker DVII et remporte sa 20e victoire lors d'une mission menée par Sachsenberg (voir "Présentation série Fokker DVII")
Abattu par 3 Spads alors qu'il testait un Fokker EV en août 1918.
Détruit un tank le 29 août.
Dernier à recevoir la décoration "Pour le Mérite" (septembre).
Pendant l'entre deux-guerres, participe à la création de la Luftwaffe.
Commandant de la Jagdgeschwader 51, remporte 4 victoires pendant la campagne de France en 1940 et 2 lors de la bataille d'Angleterre.
Démis de ses fonctions en décembre 1944 après avoir servi à différents postes de commandement et d'inspection.

Karl SHARON
8 victoires
Né en en 1892
Vole sur Fokker DVII dans la Jasta 2 de la Marine, basé en Belgique.
1ère victoire le 20 septembre 1918 contre un Camel.
Abat un Airco DH9, Sopwith Dolphin et d'autres Camel jusqu'au 27 octobre 1918.
Décoré de la Croix de Fer 1ère classe.
Rejoint les corps-francs de la Marine de Lituanie et participe aux combats d'après-guerre avant d'être tué le 26 mai 1921.

http://www.aresgames.eu/14288

_________________
Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tiopepe
Sergent Chef
Sergent Chef
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 66
Localisation : Gennevilliers ou Valencia
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Présentation WW1 série FokkerEV-Nieuport28-MacchiM5-HannoverCLIII   Mer 15 Avr 2015 - 6:59

Bonjour,
Merci pour la traduction de ce résumé.
Toujours super bien écrit.
J'ai copié pour mes fiches, super.
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2187
Age : 46
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Présentation WW1 série FokkerEV-Nieuport28-MacchiM5-HannoverCLIII   Jeu 16 Avr 2015 - 0:28

MACCHI M.5
Hydravion monoplace, biplan de type sesquiplan (aile inférieure de plus petites dimensions que l'aile supérieure, comme les Nieuport 11, 17, 24).
Conçu par les ingénieurs Buzio et Calzavara de la société Nieuport Macchi (à Varese, Italie du nord) et mis en service à l'automne 1917.
L'empennage repose directement sur le fuselage, contrairement aux versions précédentes où il était relié au fuselage par des mâts.
Equipé d'un moteur Isotta Fraschini V4B monté à l'arrière, ce qui permet l'utilisation des 2 mitrailleuses Vickers sans synchronisation.
Vitesse maxi 189 kmh, autonomie 3h30, plafond 6600m constituant un excellent point d'observation.
Envergure de 11,90m
244 appareils produits + 100 modèles modifiés à moteur V6 plus puissant.
Très rapide et manoeuvrable par rapport aux hydravions ennemis, il remporte même des victoires contre des chasseurs terrestres Phönix.
Affecté aux escadrilles italiennes de patrouille maritime, comme chasseur et en escorte de convois, depuis les bases de Venise, Brindisi, Ancona …
Vers la fin de la guerre, utilisé par la Marine US depuis la base de Porto Corsini en Italie.
Première Medal of Honor attribuée à un pilote de la Marine lors du sauvetage d'un pilote posé en mer suite à un combat entre des Macchi M5 américains et des chasseurs Phönix autrichiens en août 1918.
Les Macchi M5 continuent d'être utilisés avec succès après-guerre avant leur retrait en 1923.

http://www.aresgames.eu/14321


Les pilotes choisis par Ares Games pour les figurines de Macchi M5: un américain, un italien, un autrichien.

Willis Bradley HAVILAND (1890-1944)
Pilote américain.
Membre de la US Navy de 1907 à 1911.
En 1915 conducteur d'ambulance de l'American Field Service sur le front d'Alsace pendant 17 mois.
Passe son brevet de pilote en septembre 1916 et est le 16e pilote américain à intégrer l'escadrille américaine (future escadrille Lafayette), en tant que pilote d'escorte, de reconnaissance et parfois comme pilote de bombardier, en n'ayant l'autorisation d'engager un avion ennemi que pour se défendre. Cela explique le nombre de ses victoires limité à 2 comparé à ses collègues ayant le titre d'as dans l'escadrille.
À l'entrée en guerre des USA en avril 1917, il est nommé commandant d'une base navale du RNAS à Dunkerque (vole sur Camel) puis d'une base navale américaine à Porto Corsini en Italie en juillet 1918 où il entraîne avec efficacité des pilotes.
Après-guerre, 1er pilote à décoller depuis un navire.
Pendant la 2ème guerre mondiale, occupe divers postes de commandement mais est tué après sa nomination sur le front du Pacifique.
Pour ses qualités de pilote pendant la 1ère Guerre, décoré de la US Navy cross, Croix de Guerre française, belge et italienne.

Domenico ARCIDIACONO
Pilote italien.
Les décorations à tête de dragon de son Macchi M5 sont peut être les plus célèbres de la Reggia Aeronautica.
Ce pilote sert dans la 259a squadriglia à Venise et combat sur Macchi L3 contre l'aviation autrichienne au-dessus de la mer Adriatique et contre la base de Pola.
Nommé commandant de la 261a qui effectue sur Macchi M5 des actions contre des Drachen et des avions ennemis tentant de bombarder des objectifs italiens dans la région de la Piave.
Participe aux patrouilles du golfe de Trieste pour faciliter le raid contre Vienne des appareils menés par le poète Gabriel d'Annunzio le 9 août 1918. Il escorte un nouveau raid de d'Annunzio contre Pola quelques semaines après.

Friedrich WELKER
Né en 1890, pilote autrichien.
Un Macchi M5 est capturé le 19 novembre 1917 lorsque son pilote italien Minciotti tombe en panne d'essence en pourchassant 2 avions autrichiens.
L'hydravion est ramené par les autrichiens à la base de Pola, des croix noires sont apposées sur le fuselage et les ailes pour servir dans l'aviation autrichienne.
Piloté par WELKER qui est mortellement blessé lors de la chute de son avion dans le port de Trieste le 23 février 1918.
Ces événements sont rapportés aux italiens par le pilote autrichien Boros capturé le 4 mai 1918.

http://www.aresgames.eu/14454

_________________
Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tiopepe
Sergent Chef
Sergent Chef
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 66
Localisation : Gennevilliers ou Valencia
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Présentation WW1 série FokkerEV-Nieuport28-MacchiM5-HannoverCLIII   Jeu 16 Avr 2015 - 7:50

Bonjour monse,
Gottfried BANFIELD as aurtrichien.
Orazio PIEROZZI as italien sur hydravion Macchi M 5.
Tu connais un peu ces aviateurs?
J'ai trouvé cela ( aprés une recherche sur Baracca )

http://www.passion-histoire.net/viewtopic.php?f=47&t=5822&start=30

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2187
Age : 46
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Présentation WW1 série FokkerEV-Nieuport28-MacchiM5-HannoverCLIII   Jeu 16 Avr 2015 - 10:41

Pierrozi, non, mais beau palmarès varié (hydravions, chasseur Phönix, bateau)

Banfield est en effet plus renommé en tant que 1er as sur hydravion.
On pourra lui attribuer le Macchi de Welker aux couleurs autrichiennes.
On l'avait évoqué dans le sujet sur cette nouvelle série pour justifier la création d'une figurine d'hydravion par rapport aux palmarès des as autrichiens :

Regardez sur l'Aerodrome le palmarès des as autrichiens suivants : Brumowski, Arigi, Linke Crawford, Graser, Strohschneider et l'as naval Banfield.
Nombreux hydravions (non identifiés) et Macchi abattus aux commandes de leurs Albatros DIII, Aviatik et Phönix.

_________________
Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2187
Age : 46
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Présentation WW1 série FokkerEV-Nieuport28-MacchiM5-HannoverCLIII   Jeu 29 Oct 2015 - 4:31

NIEUPORT 28
1er appareil utilisé par les pilotes de l'American Expeditionnary Force (AEF).
Élaboré en 1917 par Gustave Delage de la société Nieuport, pour succéder au Nieuport 17, surclassé par les avions allemands et remplacé par le Spad VII.
Équipé du puissant moteur rotatif Gnome monosoupape 9N de 160 ch, dont le poids plus lourd necessite l'augmentation de surface des ailes et donc l'abandon de la formule sesquiplan (aile inférieure de moindre de surface que l'aile supérieure) qui caractérisait les avions Nieuport : les mâts reliant les ailes sont parallèles et non plus en V, les bouts d'ailes sont arrondis et non plus carrés, les câbles sont internes contribuant à la fluidité de sa ligne.
La taille réduite de l'appareil ne permet pas d'installer les 2 mitrailleuses sur le capot et la 2ème arme est placée sur le côté gauche du fuselage.
Validé par l'état-major français, ses performances se révèlent inférieures au SPAD XIII qui commence à équiper les unités françaises.
Le Nieuport 28 est alors choisi par l'AEF, le SPAD XIII n'étant pas disponible en grande quantité.
Les 95th et 94th Aero Squadron s'entrainent sur des appareils désarmés à partir de février et mars 1918.
Première patrouille armée le 28 mars et 2 premières victoires remportées le 14 avril par Winslow et Campbell du 94th au-dessus de leur terrain de Gengoult.
Le Nieuport 28 affiche de bonnes performances en service, grâce à sa manœuvrabilité, sa vitesse et son excellent taux de montée.
Mais l'aile supérieure a tendance à s'endommager lors des sorties trop brusques après un piqué.
Pourtant, lors de la plupart de ces incidents, l'avion pouvait encore être contrôlé et atterrir.
Des problèmes de fiabilité du moteur contraignent à laisser vide le réservoir supplémentaire de carburant, réduisant l'autonomie de vol.
En mai, les 27th et 147th Squadron reçoivent leurs Nieuport 28, pour un total de 294 Nieuport utilisés par l'AEF. 
A la mi-juillet, les Nieuport 28 commencent à être retirés des effectifs des 94th et 95th Squadron.
Fin août, les 4 Squadron sont totalement équipés de SPAD XIII, satisfaisant la plupart des pilotes américains, bien que le Nieuport 28 ait bénéficié d'un bon ratio victoires/pertes.
Le major Bonnel du 147th est relevé de son commandement pour s'être plaint de ce changement d'appareils et remplacé par le lieutenant Meissner qui avait survécu à 2 incidents impliquant l'aile supérieure de ses Nieuport.
Une commande de 600 Nieuport 28A.1 modifiés (circuit carburant modifié, mitrailleuses Marlin au lieu de Vickers) est partiellement produite par la société Liore et Oliver, le reste de la commande est annulé avec la fin du conflit.
Les Nieuport 28 sont utilisés après-guerre aux USA pour l'entraînement et des essais de décollage depuis des navires.
Certains appareils sont modifiés pour être utilisés à des fins commerciales, sportives, lors de courses aériennes et dans des films sur la 1ère guerre mondiale (Dawn Patrol, Ace of Aces, Lafayette Escadrille).

http://www.aresgames.eu/14537


La présentation des pilotes americains du Nieuport 28 choisis par Ares Games en figurines :

Edward "Eddie" RICKENBACKER  
L'as américain de la 1ère Guerre Mondiale avec le plus de victoires.
Né en 1890 aux USA, fils d'immigrés suisses, il quitte l'école à 12 ans à la mort de son père afin d'aider sa famille, en travaillant comme mécanicien dans une société automobile, par laquelle il peut participer à des courses (type Indianapolis 500). Il établit un record de vitesse de 134 mph  à Daytona (d'où surnom de "Fast Eddy").
S'engage dans l'US Army à l'entrée en guerre des USA en 1917 et se trouve parmi les 1ères unités américaines à être déployée en France en juin 1917.
Sa suggestion de créer une unité de pilotes formée de coureurs automobiles est ignorée. Il ne peut pas devenir pilote à cause de son âge avancé et son manque de formation ; il devient chauffeur du quartier général. Pour avoir réparé le véhicule du Colonel Billy Mitchell, chef du Army Air Service, il peut informer ce dernier de son souhait de devenir pilote. Après être devenu officier mécanicien au sol, il peut accéder à une formation de pilotage à force de persévérance.
Affecté en mars 1918 au 94th Pursuit Squadron, il remporte sa 1ère victoire le 29 avril, au cours d'un combat aux côtés de son capitaine James Hall (vétéran de l'Escadrille Lafayette) contre un chasseur Pfalz.
Après la capture de Hall, Rickenbacker se voit confier le commandement du 94th sqd   et se montre exigeant avec ses hommes. Il cumule les victoires pendant 5 mois, malgré une pneumonie qui le contraint à être hospitalisé pendant l'été 1918.
Décoré de la Congressionnal Medal of Honor pour ses actions pendant la guerre.
Pendant la 2e GM, il mène des missions spéciales pour le secrétaire à la guerre des USA, volant dans le Pacifique à bord d'un B17.
Jusqu'à sa mort en 1973, est le porte-parole des engagements conservateurs.

Harold HARTNEY
Né au Canada en 1988.
Pendant ses études universitaires, sert comme lieutenant du 105th régiment de fusiliers.
Envoyé en Angleterre en mai 1915, son unité complète son entraînement avant le départ pour le front. Sa rencontre avec Bishop lui permet d'être transféré au Royal Flying Corp en octobre 1915, où il est formé sur des avions Farman et FE2b.
Affecté au 20th Sqd sur avion FE2b, il mène des missions de reconnaissance photographique, bombardements et remporte 5 victoires contre des avions allemands.
En février 1917, abattu par des avions ennemis, il s'écrase en territoire allié et ses blessure le contraignent à plusieurs mois de convalescence en Angleterre.
En septembre 1917, il est envoyé aux USA avec le grade de major et le commandement du 27th Aero Squadron lui est attribué : il fait subir pendant 5 mois un entraînement rigoureux à ses aux hommes, avec des simulations de combat, manœuvres acrobatiques et atterrissages d'urgence.
Envoyé sur le front francais en juin 1918, à la tête du 1st Pursuit Group (regroupant les 24, 94, 95 et 147th Aero Squadrons), il garde un rôle actif dans les engagements aériens, ce qui lui vaut le respect de ses hommes, qu'il dirige avec fermeté, aussi bien les pilotes rigoureux que les indisciplinés (comme Frank Luke).
Malgré ses protestations lors du changement des Nieuport 28 pour des Spad XIII (qu'il considère voler comme des briques), le haut-commandement ne lui en tient pas rigueur. Il devient lieutenant-colonel et continue à combattre jusqu'à la fin de la guerre, ses chefs d'escadrille (dont Rickenbacker) suivant son exemple d'implication dans les missions aériennes.

Ralph O'NEIL
Né à Mexico en 1896 de père américain et de mère mexicaine.
Rejoint l'US Army Signal Corps (transmissions) en 1917 puis est formė comme pilote au Texas.
Affecté au 147th Aero Squadron (emblème : un fox-terrier) qui est engagé dans les combats au-dessus de Château-Thierry, St-Mihiel et l'Argonne, O'Neil remporte 6 victoires (dont 4 confirmées) lors de 4 engagements en juillet, se classant parmi les 1ers as americains.
Nommé lieutenant, il commande l'escadrille B du 147th et mène 103 missions jusqu'à la fin de la guerre, plus que tout autre pilote du 147th.
Cité pour son héroïsme, il est l'un des 8 américains décoré à 3 reprises du Distinguished Service Cross (la seconde décoration américaine la plus prestigieuse), ainsi que de la Croix de Guerre française avec palmes.
Récompensé d'un prix de 2000$ par l'édition française du journal New York Herald pour être l'un des 5 premiers pilotes américains ayant abattu 3 avions allemands avec l'US Air Service.
De 1920 à 1925, il organise et entraîne l'armée de l'Air pour le compte du gouvernement mexicain.
Représentant de Boeing et Pratt & Whitney en Amérique du Sud, il fonde et dirige la ligne New York - Rio - Buenos Aires.

http://www.aresgames.eu/14990

_________________
Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucky
Commandant
Commandant


Nombre de messages : 1512
Age : 57
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: Présentation WW1 série FokkerEV-Nieuport28-MacchiM5-HannoverCLIII   Jeu 26 Nov 2015 - 12:44

Super, merci Monse pour tout ces renseignements. Very Happy
Lucky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2187
Age : 46
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Présentation WW1 série FokkerEV-Nieuport28-MacchiM5-HannoverCLIII   Mer 2 Déc 2015 - 19:45

HANNOVER CL.IIIa
Biplace allemand tres manœuvrable et facile à piloter, utilisé dans des tâches multiples.
Conçu initialement comme avion de reconnaissance, il est utilisé comme avion d'attaque au sol mais aussi en escorte et en appui rapproché.
Caractérisé par un empennage arrière horizontal de type biplan, permettant au mitrailleur arrière un champ de tir élargi. Ce dispositif équipait jusqu'alors les bombardiers de grandes dimensions.
Les pilotes se plaignant du manque de contrôle latéral du Hannover CL.II, un nouveau modèle CL.III est pourvu d'ailerons dépassant de l'extrémité des ailes, améliorant efficacement la manœuvrabilité à basse altitude.
Le rôle du CL.III s'en trouve modifié et devient un avion d'attaque au sol pour lequel l'agilité à proximité du sol est primordiale.
Affecté dans ce rôle initialement aux Schutzstaffeln (escadrilles d'escorte), le CL.III intègre les Schlachtstaffeln (escadrilles de combat).
Le CL.III est équipé d'un moteur Mercedes de 160 chevaux, léger et performant à haute altitude. Mais ce moteur destiné en priorité aux chasseurs est remplacé par un moteur Argus de 180 ch plus puissant mais plus lourd, créant ainsi le modèle CL.IIIa.
L'Hannover CL.IIIa obtient de bonnes performances en combat aérien et contre les cibles au sol, grâce à son excellente manœuvrabilité, sa facilité d'utilisation et sa capacité à résister aux dommages.
Engagé en 1918 en soutien direct des troupes sur le champ de bataille, le Hannover CL.IIIa répond aux attentes de ses utilisateurs mais ne changera pas l'issue du conflit.

http://www.aresgames.eu/15275


Les pilotes allemands choisis par Ares Games pour les figurines de Hannover CL.IIIa.

Johan "Hans" BAUR : pilote personnel de Hitler de 1933 à 1945.
Né en Bavière, il est intégré dans l'armée impériale allemande en 1915 dans laquelle il est formé pour l'artillerie de campagne sur le terrain d'aviation de Ausburg.
Pilote de biplace dans la FA 295 bavaroise, avec George Von HENGL comme observateur, cet équipage mène 160 missions sur Hannover CL.III et remporte 6 victoires (dont 3 avions abattus le 29 octobre 1918).
Baur est décoré de la Croix de Fer 1ère classe et de la médaille d'argent bavaroise "Pour le courage".
Après l'armistice, Baur s'engage dans les Freikorp (corps francs), puis devient pilote civil et est l'un des 6 premiers pilotes de la Lufthansa en 1926, année où il adhère au parti nazi.
Pendant les élections en 1932, il est le pilote d'Hitler sur Junker 52, qui est le premier candidat à mener une campagne en avion plutôt qu'en train à travers le pays.
A la tête de l'escadrille personnelle d'Hitler qui le nomme colonel dans la SS pour accroître son pouvoir de commandement et assurer la sécurité du Führer, qui lui confie la tâche d'accroître l'escadrille et de mettre en place des mesures de sécurité.
Chargé du recrutement des pilotes parmi les équipages de la Lufthansa pour le transport des personnalités du gouvernement, Baur les forme aux procédures militaires en vue de la guerre en préparation.
Il bénéficie de la confiance d'Hitler concernant les aspects de la guerre aérienne et les développements techniques.
Promu Major General de la SS en 1945, il élabore un plan pour permettre à Hitler de fuir Berlin par avion, mais celui-ci refuse pour rester dans la capitale.
Présent jusqu'au suicide d'Hitler, Baur est blessé et capturé par les russes qui le soupçonnent de détenir des informations sur les œuvres d'art volées.
Emprisonné 10 ans en URSS, puis 2 ans par les francais, il retourne en Allemagne de l'Ouest en 1957.
Rédige son autobiographie qui contient des témoignages sur la vie quotidienne d'Hitler et des conversations personnelles que Baur a tenu avec lui, partageant sa vie pendant 12 ans comme son pilote personnel et comme un ami proche.

Rudolf HAGER / Otto WEBER
Peu d'information sur cet équipage et leur avion Hannover CL.IIIa 3892/18, dont la capture a longtemps été attribuée aux pilotes américains Rickenbacker et Chambers du 94th Aero Squadron sur Spad XIII le 2 octobre 1918 en Argonne près de Montfaucon.
Officiellement cet avion a été abattu par des mitrailleurs américains au sol dans cette même région.

http://www.aresgames.eu/15329

_________________
Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tiopepe
Sergent Chef
Sergent Chef
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 66
Localisation : Gennevilliers ou Valencia
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Présentation WW1 série FokkerEV-Nieuport28-MacchiM5-HannoverCLIII   Mer 2 Déc 2015 - 20:02

Bonsoir,
Impatient d'avoir des CL.IIIa pour escorter mes bombardiers.
J'espère que les decks de manœuvres seront dignes des missions d'escorte.
Et en plus j'aime bien sa silhouette.

Merci pour ton résumé en francais et le lien "ares"
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation WW1 série FokkerEV-Nieuport28-MacchiM5-HannoverCLIII   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation WW1 série FokkerEV-Nieuport28-MacchiM5-HannoverCLIII
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CIRQUE VOLANT :: HISTOIRE ET AVIATION :: Aviation : avions, pilotes, Histoire-
Sauter vers: