LE CIRQUE VOLANT A 10 ANS !!!

Forum francophone du jeu Wings of Glory / Wings of War
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Colloque 1914-1918 : le ciel devient un nouveau champ de bataille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hébus
Caporal Chef
Caporal Chef
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 51
Localisation : SCY-CHAZELLES
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Colloque 1914-1918 : le ciel devient un nouveau champ de bataille   Mer 2 Mar 2016 - 9:09


Si vous ne savez pas quoi faire d'autre ce jour là...


19 mars 2016: 8h45- 13h00

Amphithéâtre des BTS du Lycée De la Salle
2, rue Saint Maximin –rue Devilly 57070 – METZ
Avec le soutien du Conseil régional, du Conseil DEPARTEMENTAL et de la ville de Metz
Amphithéâtre rue Devilly : face à l’ancien Château d’eau


Comment l’aviation devint instrument de guerre
C’est grâce à des reconnaissances aériennes- l’aviation encore proche de sa naissance, devenait instrument de guerre - que Galliéni et Joffre purent, au début de septembre 1914 connaître le changement de direction de l’armée Kluck, donc envisager la possibilité d’une attaque par le flanc. Au cours des mois suivants, les aviateurs rendirent d’innombrables services à nos états-majors en leur signalant les mouvements ennemis ou en photographiant les positions allemandes. D’autres observateurs, installés dans des ballons captifs, ou « saucisses » surveillaient également les zones de combat. Quant aux avions de bombardement, ils commençaient à opérer dès décembre 1914. Les exploits les plus étonnants furent accomplis par la chasse. Cette aviation de chasse était née de l’intérêt vital qu’avaient les belligérants à interdire aux avions de reconnaissance et de bombardement de l’adversaire, l’accès à leurs lignes Cette idée naquit vraisemblablement simultanément du côté français et allemand. Le 2 août 1914, il n’y a pas d’aviation de chasse, il n’y a que des avions de reconnaissance plus ou moins bien armés : les uns de fusils, les autres de carabines à répétition, quelques privilégiés possèdent des mitrailleuses, lorsque l’habitacle du passager le permet. Beaucoup n’ont rien ; il y a si peu d’avions en début de guerre que rares sont les rencontres.
Il semble que le premier combat décisif eut lieu le 5 octobre 1914, livré par le sergent pilote Frantz et son mécanicien Quénault à un Taube allemand, victorieusement abattu en flammes dans les lignes françaises, près de Jonchery-sur-Vesle.
C’est en mars 1915 que, dans l’armée de l’air française, la chasse est officiellement constituée. Son créateur est le commandant De Rose qui équipe tout en chasse l’escadrille de la Vème armée, dotée de Morane-Saulnier biplace, type d’avion le plus rapide du moment, avoisinant 125 à l’heure. Comme armement des mousquetons de cavalerie aux officiers observateurs. Parmi les hommes choisis, tous des cavaliers, figurent des personnages appelés à devenir célèbres :Navarre, Pelletier-Doisy- Gastin. Les premiers résultats ne se font pas attendre. La chasse est née sur tout le front. On peut citer avant tout le côté exceptionnel de son rôle. Elle exige des qualités presque surhumaines qui feront souvent de ces êtres d’élite, des figures dignes de la légende.
Au début de 1915 le Morane-Saulnier est le roi des airs ; les Aviatiks, les Albatros, les Taube jonchent le sol mais le Fokker allemand crée la panique dans le ciel de France. Les Caudron, les Voisin , les Farman français, les Sopwith anglais ne peuvent se défendre. Mais la série des Nieuport rétablit la situation. L’explication est sévère et se prolongera des mois durant en Champagne, Artois, Verdun et sur la Somme.
La création et le processus de perfectionnement de tir à la mitrailleuse, en synchronisation avec le mouvement des hélices, est un remarquable progrès. Il n’y a plus d’observateur dans l’avion, le pilote est seul à bord, seul dans le ciel en face de sa conscience, et il lui faut une grande force d’âme pour ne jamais faiblir et se porter isolément au combat.
Quand la guerre sera finie on trouvera dans le no mans’land des centaines d’avions abattus entre les tranchées, qu’on n’aura jamais pu aller chercher. Funèbres débris aux ailes fracassées encore timbrés de cocardes tricolores ou de croix noires. Les obus, les hivers, la pluie, le soleil, la boue, le vent se seront acharnés sur ces restes glorieux, squelettes pathétiques aux mains décharnées, crispées sur les commandes ou sur les mitrailleuses aux têtes macabres et terribles, avec leurs dents blanches et leurs yeux vides, toujours casqués de cuir
L’Histoire hésite entre tant de braves emportés dans ce gouffre ou demeurés, par miracle, vivants » (Général René Chambe 1889-1983) –Journal de l’Histoire)


XIIIèmeCOllOQUE annueL « HISTOIRE & MEMOIRE »
RVMPL-ONAC-Souvenir Français- Lycée De La Salle
amphithéâtre 2, rue St Maximin- rue Devilly à METZ
.
«1914-1918, le ciel devient un nouveau champ de bataille»


8h30 : Accueil et ouverture du colloque

9h00-9h45: L’aviation française et alliée pendant la Grande guerre : reconnaissance, bombardement et combat aérien »par le Colonel Didier Houmeau Docteur en histoire contemporaine

9h50-10h35
: Luftstreitkräfte et K.u.K Luftfahrtruppen : l’aviation des empires centraux en 14-18.par Nicolas Czubak, professeur d’histoire, détaché au Mémorial de Verdun 10h40-11h25 : Guerre des airs en Lorraine annexée, des premiers terrains de campagne aux aérodromes permanents par Bernard Zins, membre de la Société d’histoire et d’archéologie de Lorraine

11h30-12h15
: Profils d’ « as » de la Grande Guerre par le Major Pallot, ancien officier traditions de la BA 128

12h15-12h30 : Questions et conclusions

13h00 : Déjeuner commun sur place
Possibilité de déjeuner sur place pour tous. Prix : 24 € s’inscrire et envoyer un chèque à
M. Bernard ZAHRA 204 avenue Malraux Metz 57000 - tél. 03 87 38 09 79

Contacts organisateurs :

M Alphonse SCHNEIDER Président de Renaissance Vieux Metz et Pays Lorrains 38- 48 rue Saint Bernard 57000 METZ - tél. 03 87 62 79 81/ 06 08 63 21 32 rvmetz@wanadoo.fr: site RVMPL.fr

Mme Christelle OESTREICHER Directrice- de l’Office départemental des Anciens Combattants 5, rue de la Citadelle 57000 METZ 03 87 17 96 71 christelle.oestreicher@onacvg.fr

Dr André MASIUS Président du Souvenir Français, Comité de Metz-ville 10 place Saint Louis – .57000 - METZ – tél 06 72 73 70 71 andré@masius.info

M Bernard ZAHRA Institution Jean Baptiste De La Salle 204 avenue André Malraux -57000 METZ - tél. 03 87 38 09 79 bzahra57@aol.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1897
Age : 45
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Colloque 1914-1918 : le ciel devient un nouveau champ de bataille   Mer 2 Mar 2016 - 14:53

Qu'il fait bon être lorrain pour pouvoir enrichir ses connaissances.
Merci pour l'information.

_________________
Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grumph
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 51
Localisation : Sud Mayenne
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Colloque 1914-1918 : le ciel devient un nouveau champ de bataille   Mer 2 Mar 2016 - 15:03

Oui, Metz c'est un peu loin.  Sad
Dommage, ça fait franchement envie. Un ouvrage écrit est prévu pour accompagner tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hébus
Caporal Chef
Caporal Chef
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 51
Localisation : SCY-CHAZELLES
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: Colloque 1914-1918 : le ciel devient un nouveau champ de bataille   Mer 2 Mar 2016 - 15:45

Grumph a écrit:

Dommage, ça fait franchement envie. Un ouvrage écrit est prévu pour accompagner tout ça ?

Je n'en sais rien... je vais essayer d'y aller, je te dirai ça ensuite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1897
Age : 45
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Colloque 1914-1918 : le ciel devient un nouveau champ de bataille   Dim 10 Avr 2016 - 20:14

Alors ce colloque ?
Y-avait-il un troll dans la salle parmi les auditeurs ?

_________________
Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Colloque 1914-1918 : le ciel devient un nouveau champ de bataille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Colloque 1914-1918 : le ciel devient un nouveau champ de bataille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Serbie. Du martyr à la victoire. 1914-1918.
» Europe 1914-1918
» MOTOCYCLISTES DE 1914/1918
» Un nouveau champ de bataille pour les nains.
» DB WW1: BDD Marine Française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CIRQUE VOLANT A 10 ANS !!! :: HISTOIRE ET AVIATION :: Photos/images, films/documentaires, exposition/musée-
Sauter vers: