LE CIRQUE VOLANT A 10 ANS !!!

Forum francophone du jeu Wings of Glory / Wings of War
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [mini campagne WW1] Un été américain : 1) Lâcher de ballon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1962
Age : 46
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: [mini campagne WW1] Un été américain : 1) Lâcher de ballon    Lun 29 Aoû 2016 - 13:48

Cette partie précède chronologiquement la 2e manche "Biplaces à l'horizon", le scénario de "Lâcher de ballon" ayant été ajouté par la suite.

Après l'affrontement germano-belge, nouvelle confrontation amicale autour d'un tapis Wings of War section Est et d'un scénario en 4 manches opposant américains (Monse) et allemands (Tiopepe) pendant l'été 1918 (les avions allemands aux marques de nationalité avec croix droites post-avril 1918).

- 1ère manche : un ballon allié est chargé de repérer cinq positions allemandes d'infanterie retranchée et d'artillerie (2 mitrailleuses et un canon antiaérien). Deux chasseurs américains Spad XIII (Rickenbaker) et Nieuport 28 (Hartney) sont chargés de le protéger de l'attaque d'un Fokker DrI (Rahn) et un Pfalz DIII (Holtzem).

- 2e manche : deux biplaces américains Airco DH4 (50th Squadron AEF) et Bréguet 14 (Browning/Duke) avec chacun une charge de bombe doivent neutraliser prioritairement le canon antiaérien et éventuellement par la suite 4 positions de tranchées dont deux avec mitrailleuses antiaériennes. Le secteur allemand est protégé par un Fokker EV (Lowenhardt) récemment arrivé sur le front et un Albatros DVa (Jentsch).

- 3e manche : venu prêter main forte à leurs alliés, un bombardier Caproni Ca.3 français (CEP 115) escorté par un SPAD XIII US (Luke) devra détruire avec trois chargements de bombes les positions ennemies qui auront résisté à la première offensive. Deux chasseurs allemands très manœuvrants Fokker DVII (Starck) et Siemens Schuckert DIII (Lange) tenteront de l'en empêcher.

- 4e manche : espérant que les points de résistance auront été éliminés, les troupes au sol américaines devront traverser la largeur de la carte pour s'emparer des positions ennemies et bénéficieront d'un soutien aérien avec un RAF Se5a (Boudwin) et un Spad VII (Soubiran). Deux biplaces d'assaut allemands Halberstadt CLII (Schwartze/Schumm) et Hannover CLIIIa (Luftstreikrafte) harcèleront l'infanterie US (représentée par deux cartes qui avanceront de la largeur d'une carte à la fin de chaque tour de jeu).

Pour le côté pratique, chaque joueur contrôle deux avions différents avec un paquet de manoeuvres Wings of War pour l'une des figurines et manoeuvres Wings of Glory pour l'autre, afin de faciliter la récupération et le tri des cartes après chaque phase de jeu.
Les cartes de manoeuvres sont classées par type de mouvement (ligne droite, virage, manœuvres en piqué ...) sur les porte-cartes.
Chaque camp possède ses paquets de dégâts A et B : WoW A et WoG B pour les allemands et l'inverse pour les américains WoG A et WoW B, afin de faciliter le tri des cartes A et B à la fin de la partie et pour que la répartition des dégâts soit équitable entre les deux joueurs.
Le paquet de dégâts C du canon antiaérien et pour les collisions entre avions est commun aux deux camps.
(malheureusement, tous les joueurs ne disposent pas forcément d'avions et de dégâts d'origine WoW et WoG).



Préparation 1ère manche
L'un des chasseurs allemands est équipé de balles incendiaires, mais les américains ignorent lequel : il sera identifié lorsque le ballon ou les avions subiront des dégâts spéciaux (hors flamme) ou d'une valeur de 5 points (règles WOG p35).

Le canon antiaérien pourra effectuer la visée sans avoir été découvert par les observateurs du ballon mais sera révélé au moment de la mise à feu (règles d'utilisation du canon pages 32-33-34 du livret WOG Règles et Accessoires).
A l'issue de chaque tour de jeu (trois cartes de manoeuvre programmées), le ballon perd un pion montée (ou un niveau d'altitude si pas de pion montée) et une carte de position terrestre est révélée.
Le ballon est défendu par deux mitrailleuses antiaériennes ne pouvant viser les avions qu'à altitude 1 et 2.
Au début de la partie, les avions commencent à altitude 4 et le ballon également à altitude 4 et deux pions montée.

La partie : première manche
Les chasseurs allemands se séparent pour attaquer le ballon dans deux secteurs différents, le Fokker DrI se retrouvant pris sous le feu du Spad XIII.
Le triplan est cependant récompensé de son audacieuse approche par un tir à longue portée sur le ballon.



Sans être inquiété par les chasseurs américains, le Pfalz peut enchaîner deux mitraillages successifs sur le ballon. Les dégâts encaissés ne donnent pas encore d'indice sur l'utilisation de munitions incendiaires.
Le Fokker manoeuvre habilement et survole le ballon sans, puis avec pion montée pour éviter la collision, le ballon se retrouvant entre temps sans pion montée.



Le Spad parvient enfin à intercepter le Pfalz. Après un Immelman, le Nieuport manque son tir sur le Fokker de quelques millimètres.
Il se rattrape sur le mouvement suivant, grâce à un glissé large droite évitant une collision et permettant un tir à courte portée sur le Fokker qui laisse échapper un panache de fumée.



Le Nieuport encaisse son premier dégât par le Pfalz qui surgit au-dessus du ballon et enraye ses mitrailleuses. Toujours aucun signe de balles incendiaires.
Retrouvailles du Spad et du Fokker marquées par l'enrayage des armes de l'américain.
Trois positions allemandes dont le canon AA ont déjà été identifiées par les aérostiers.



Mettant à profit le retrait des pions enrayage et fumée, les deux chasseurs à croix noires regagnent leurs lignes, de manière à attirer astucieusement les américains sur la trajectoire de tir du canon qui vient d'être armé, donc sans conséquence pour le Spad qui chevauche le pion artillerie (le pion n'éclate qu'au 2e mouvement après l'armement).
Les deux avions américains font feu sur le Pfalz qui est détruit avec seulement cinq cartes dégâts de valeurs très élevées. Avant de tomber, l'allemand a le temps de riposter, choisissant comme cible le Nieuport qui a déjà tiré de nombreuses cartes dégâts. Le Fokker profite du traquenard subi par son ailier pour retourner vers l'aérostat.



Malgré leur vitesse plus élevée, les chasseurs US peinent à revenir sur le Fokker : il enchaîne deux tirs consécutifs sur le ballon qui s'enflamme (carte dégât flamme, toujours pas de trace de munitions incendiaires).
Toutes les positions ennemies sont désormais identifiées et le ballon ne se trouve qu'à la moitié de sa descente.



Absorbé par sa programmation de manoeuvres et faisant preuve d'une coupable négligence, le Spad survole le pion artillerie qui éclate, n'entraînant miraculeusement aucun dommage (carte dégât C zéro).
C'est au tour du Nieuport de cumuler les tirs victorieux sur le Fokker.



Le triplan fait courageusement face à ses adversaires et prend pour cible successivement le Nieuport puis le ballon (même si le Spad se trouvait aussi dans l'angle de tir).



Un virage droite à 90° sauve le Nieuport de la sortie du tapis.
Pendant les sept mouvements suivants, l'agile Fokker manoeuvre avec subtilité et échappe à ses adversaires.
Le ballon a été amené à l'altitude 1 (avec deux pions montée). Nouveau tir du triplan contre le ballon mais sans conséquence visible et c'est la mitrailleuse antiaérienne qui profite de la descente du Fokker à l'altitude 2 pour l'abattre.



Bilan
Le ballon devra subir d'importantes réparations pour reprendre du service.
Le dégât flamme n'a pas permis d'accélérer sa destruction. La moitié des dégâts tirés sont des 0.
Le Spad est intact tandis que le Nieuport échappe de peu à l'élimination avec 12 points de dégâts (pour une résistance de 14).
C'est le Pfalz DIII qui était équipé de munitions incendiaires, mais elles n'ont pas eu d'effet, les dégâts subis par le Nieuport 28 et le ballon n'étant pas concernés.
A noter : aucune collision entre avions ou ballon ne s'est produite lors de cette partie (les joueurs acquièrent de l'expérience !!).



Calcul des points de victoires
2 points par chasseur ennemi abattu
1 point par chasseur ennemi sorti du terrain de jeu / -1 point pour le camp du chasseur sorti
10 points pour le ballon ennemi détruit
5 points pour le ballon ennemi avec moins de la moitié de ses points de résistance en jeu en fin de partie
1 point par position terrestre ennemie identifiée
1 point par chasseur encore en jeu
2 points pour le ballon encore en jeu

Total
Américains : 13 points
(5 points pour 5 positions terrestres identifiées)
(4 points pour 2 chasseurs ennemis abattus)
(4 points pour 2 avions et le ballon encore en jeu à la fin de la partie)
Allemands : 5 points
(ballon ayant perdu plus de la moitié de ses points de résistance)

Le ballon à peine ramené à terre, les moteurs des biplaces américains vrombissent dans la chaleur de l'été, leurs pilotes connaissent avec précision les objectifs où lancer les bombes.
Suivez le récit de leur mission dans 2) Biplaces à l'horizon.
(les points de victoires y sont mis à jour)

_________________
Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
tiopepe
Sergent Chef
Sergent Chef
avatar

Nombre de messages : 316
Age : 65
Localisation : Gennevilliers ou Valencia
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: [mini campagne WW1] Un été américain : 1) Lâcher de ballon    Lun 29 Aoû 2016 - 18:45

Merci pour ces scénarios et l'accueil de cette finale extra.
Il est vraiment trés dur de détruire un ballon, mais l'ambiance étant très chaude ce jour (35° dehors), la concentration avec deux avions est essentielle.
Par contre les tirs des mitrailleuses et tranchées sont redoutables, comme l'ont démontré les passages dans les différents scénarios.
Une superbe journée et bientôt la fin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wouffo
1ère classe
1ère classe


Nombre de messages : 42
Localisation : Nord (59)
Date d'inscription : 07/07/2015

MessageSujet: Re: [mini campagne WW1] Un été américain : 1) Lâcher de ballon    Lun 29 Aoû 2016 - 21:12

Encore un récit captivant.

Mais il me vient une question.
Les aérostiers n’emmenaient jamais de mitrailleuses pour riposter aux avions ?
Durant leurs descentes, ils auraient le temps d'ajuster le tir contres les avions qui ne passent pas si loin que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sir_erickson
Général
Général
avatar

Nombre de messages : 2215
Age : 42
Localisation : Brumath (67)
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: [mini campagne WW1] Un été américain : 1) Lâcher de ballon    Lun 29 Aoû 2016 - 22:56

Oui quel plaisir de lire ces récits tellement bien contés par Monse. drunken

@tiopepe, je ne dirais pas ça. Il est plutôt aisé de descendre un ballon avec 2 chasseurs dont un avec les balles incendiaires.
Je dirais plutôt que tu n'as pas eu de chance au tirage.

@wouffo, je ne connais pas de récit en faisant mention. La plupart du temps, les observateurs embarqués sautaient en parachute au premier danger, laissant le soin aux défenses au sol de canarder les intrus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tiopepe
Sergent Chef
Sergent Chef
avatar

Nombre de messages : 316
Age : 65
Localisation : Gennevilliers ou Valencia
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: [mini campagne WW1] Un été américain : 1) Lâcher de ballon    Mar 30 Aoû 2016 - 7:19

Bonjour,
Oui pas de chance, mais il y avait deux enragés qui défendaient très bien leur camp.
Pas de chance, mais c'est le plaisir du jeu, une victoire en un ou deux passages serait injuste pour l'adversaire.
Par contre la maîtrise des manœuvres et l'agilité de l'opposant sont une satisfaction.
Et je peux témoigner que M. monse est redoutable à bien des niveaux.
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucky
Commandant
Commandant


Nombre de messages : 1521
Age : 56
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 19/02/2009

MessageSujet: Re: [mini campagne WW1] Un été américain : 1) Lâcher de ballon    Mar 30 Aoû 2016 - 12:21

Magnifique compte rendu, merci à Monse Very Happy
Lucky *papy*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waxfrance
Caporal Chef
Caporal Chef
avatar

Nombre de messages : 127
Age : 44
Localisation : Paris XV
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: [mini campagne WW1] Un été américain : 1) Lâcher de ballon    Jeu 8 Sep 2016 - 11:17

Excellent !
Ça donne direct envie d'y être !
En tout cas, c'est très clair et intéressant, je ne peux qu'approuver ! ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
verole
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 269
Age : 50
Localisation : Ath Belgique (50 KM de Lille)
Date d'inscription : 28/11/2014

MessageSujet: Re: [mini campagne WW1] Un été américain : 1) Lâcher de ballon    Mer 2 Nov 2016 - 10:46

Que du plaisir !!!! applause applause applause applause applause
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [mini campagne WW1] Un été américain : 1) Lâcher de ballon    

Revenir en haut Aller en bas
 
[mini campagne WW1] Un été américain : 1) Lâcher de ballon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une mini campagne chez les MLF ?
» Les brumes de Black Cod - Une mini campagne Delta Green
» Mini Campagne 40 K à l'Antre le 16/12/12
» Mini campagne narrative pour 2 joueurs de BFG
» Fallout RPG mini campagne ou one shot

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CIRQUE VOLANT A 10 ANS !!! :: WINGS OF GLORY : LE JEU :: Règles et scénarios :: Scénarios, compte-rendu de parties et règles additionnelles-
Sauter vers: