LE CIRQUE VOLANT

Forum du jeu Wings of Glory / Wings of War (Le Cirque Volant a 11 ans)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Présentation WW2 : Spitfire - Me.109 - Hurricane - Stuka (Bataille d'Angleterre)

Aller en bas 
AuteurMessage
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 46
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Présentation WW2 : Spitfire - Me.109 - Hurricane - Stuka (Bataille d'Angleterre)   Mar 28 Fév 2017 - 11:11

SUPERMARINE SPITFIRE



Le seul avion allié en ligne du début de la guerre en septembre 1939 jusqu'à la fin en août 1945.
Conçu initialement comme intercepteur à court rayon d'action, le fuselage se révèle apte à recevoir des moteurs plus puissants, pour des missions multi-roles (intercepteur, chasseur bombardier, reconnaissance photo, avion d'entraînement) avec 19 versions et 42 variantes.
La version Mark 1 (présente dans le boite WOG Battle of Brittain et les Squadron Packs) équipe une première escadrille en août 1938.
La société Supermarine construisant d'autres types d'avions, des retards de production ont failli conduire le Ministère de l'Air à abandonner le programme Spitfire. La production est donc répartie entre plusieurs constructeurs (Vickers pour les Spitfire du 610 Squadron présenté dans le jeu).
La période de la drôle de guerre de 1939 à mai 40 permet l'équipement en Spitfire d'escadrilles supplementaires.

Dès le début, le Spitfire est apprécié pour ses performances : vitesse ascensionnelle et manœuvrabilité en font un avion taillé pour la victoire.
Pendant la campagne de France, aucun Spitfire n'est présent sur le sol français, pour être conservé pour la défense du territoire anglais (sujet de conflit entre les alliés).
Le Hurricane est le chasseur commun pendant la Bataille d'Angleterre de juillet à octobre 1940, avec le plus grand nombre de victoires, mais le Spitfire connaît un ratio victoire/perte plus favorable.
Lorsque le choix se présente, les Hurricane attaquent les bombardiers et les Spitfire s'opposent aux chasseurs allemands, malgré des problèmes d'étouffement de moteur lors de manoeuvres de renversement que les Bf.109 exploitent habilement.
Après la Bataille d'Angleterre, le Spitfire remplace le Hurricane pour devenir le support du RAF Fighter Command, sur tous les théâtres d'opération en Europe, Méditerranée, Asie du Sud Est et Pacifique.
Utilisés par toutes les nations alliées dont 1000 exemplaires destinés à l'URSS et au US 4th Fighter Group (composé de pilotes américains qui volaient pour la RAF avant Pearl Harbor).


Les 2 pilotes de Spitfire de la boite Battle of Britain.

Aubrey C. BAKER : rejoint la RAF en 1935 comme personnel au sol et devient pilote en 1939. Affecté au 610 Squadron le 27 juillet 1940, il abat plusieurs appareils allemands en aout (2 Me.109, un Me.110, 2 Dornier 17).
Apres un passage au 41 Squadron (2 autres victoires contre des Me.109), Affecté au 112 Squadron sur le front Méditerranéen en 1942, remporte d'autres victoires contre un Me.109 et Ju.88.
Décoré de la Distinguished Flying Cross en décembre 1942, il quitte la RAF en 1946 comme Flight Lieutnant.
Décès en 1976.

Douglas CORFE : affecté comme personnel au sol du 610 Squadron en 1936, il commence sa formation de pilote fin 1938.
Combat en France sur Hurricane avec le 73 Squadron avant de rejoindre le 610 Squadron pour la Bataille d'Angleterre (plusieurs victoires, bien qu'il soit abattu à 2 reprises).
Apres une convalescence suite à ses blessures, transféré sur Malte avec le 229 Squadron en mars 1941 où il est abattu et tué après une semaine de combat.

Squadron 610
Escadrille de l'Air Force Auxiliaire (AAF) créée en 1936 avec des bombardiers de jour, convertie sur chasseur en 1939. Composée d'ancien pilote d'essai et de la RAF, elle encourage son personnel au sol à devenir pilote.
Assure la couverture aérienne lors de l'évacuation de Dunkerque en 1940 et est engagée au début de la Bataille d'Angleterre, avant d'être réaffectée pour compenser ses fortes pertes.
Intégrée à l'unité Tangemer Wing de Douglas Bader en 1941.


Les 5 pilotes proposés avec le Spitfire Du Squadron 610 ("Squadron Pack") :

Edward BRETHERTON SMITH : Flight Commander, abat un He.111 pendant l'évacuation de Dunkerque et remporte 4 victoires pendant la Bataille d'Angleterre avant d'être blessé. S'occupe ensuite de l'entraînement des pilotes et des agents parachutés en zone occupée.

Andrew T. SMITH : Sgt Leader, commandant de l'escadrille le 29 mai 1940. Très engagé pendant le début de la Bataille d'Angleterre, ramène son Spitfire endommagé à la base le 10 juillet mais est tué 15 jours plus tard en s'écrasant près du terrain en tentant de sauver son appareil fortement touché.

Bernard G.D. GARDNER : Sgt, remporte 4 victoires pendant la Bataille d'Angleterre avant d'être blessé pendant un combat avec un Me.109 le 14 septembre 1940.
Transféré au 75 Signal Wing, abattu par des tirs anti aériens amis le 28 juin 1941.

Peter LICHFIELD : Pilot Officier, formé comme pilote juste au début de la guerre, rejoint le sqd 610 en décembre 1939.
Il endommage un Me.109 près de Douvres le 18 juillet 1940 mais est abattu au-dessus de la Manche au nord de Calais  par un Me.109 du JG 51 Gruppe II piloté par l'Hauptmann Tietzen

William H.C. WARNER : Flight Lt, membre du sqd 610 depuis 1937.
Commande le Flight B le 26 juillet 1940. Crédité de 2 victoires probables contre des Me.109, abattu le 16 aout 1940 par un Me.109 au large du Kent.

http://www.aresgames.eu/18385

_________________
Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
verole
Sergent Chef
Sergent Chef
avatar

Nombre de messages : 306
Age : 51
Localisation : Ath Belgique (50 KM de Lille)
Date d'inscription : 28/11/2014

MessageSujet: Re: Présentation WW2 : Spitfire - Me.109 - Hurricane - Stuka (Bataille d'Angleterre)   Mar 28 Fév 2017 - 18:17

Merci pour les infos Monse !!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wildcat
Caporal Chef
Caporal Chef
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 65
Localisation : Vimeu, petit coin de Picardie
Date d'inscription : 09/08/2016

MessageSujet: Pilotes anglais   Mer 1 Mar 2017 - 12:55

Je ne connaissais que Baker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 46
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Présentation WW2 : Spitfire - Me.109 - Hurricane - Stuka (Bataille d'Angleterre)   Ven 17 Mar 2017 - 20:59

MESSERSCHMITT Bf.109



Conçu avec un fuselage de petite dimension mais avec les moteurs les plus puissants de l'époque.
Ses ailes de faible dimension permettent des vitesses élevées, tandis que les volets dans les ailes lui confère uenbonne portance à faible vitesse.
Engagé pour la première fois pendant la Guerre d'Espagne.
A l'origine équipé d'un canon de nez de 20 mm et de 2 mitrailleuses.
Quand les allemands découvrent que les chasseurs anglais possèdent 8 mitrailleuses dans les ailes, un canon de 20 mm est ajouté dans chaque aile, seule solution permise par la finesse des ailes.
La version D est la principale utilisée pour l'invasion de la Pologne, rapidement remplacée par la version E.
Le modèle E-3 est adapté à la Blitzkrieg avec une amélioration de la puissance moteur et des capacités de vol.
Performant comme intercepteur, rôle pour lequel il a été conçu, le Me 109 est utilisé pendant la bataille d'Angleterre pour l'escorte de bombardiers et comme chasseur bombardier, mais son autonomie limitée limite ses capacités.
Ce n'est qu'à partir du modèle E-7 que le Me 109 peut recevoir un réservoir largable, qui aurait pu être un atout pendant la bataille d'Angleterre.

Des améliorations notables sont apportée par les versions F puis G, pour aboutir à la version K à la fin de la guerre.
30 000 exemplaires produits, utilisés par tous les alliés de l'Allemagne ainsi qu'en Suisse.
La production continue pendant quelques années après la guerre en Tchécoslovaquie .
Des exemplaires équipent la force aérienne israélienne au côté de Spitfire.


L'escadrille des Messerschmitt Bf.109 de la boite Bataille d'Angleterre.

JAGDGESCHWADER 2 (JG 2)
Groupe formé en mai 1939 en référence à Manfred Von Richthofen, l'as des as de la 1ère guerre mondiale.
Commandée initialement par Ritter Von Greim, as de la 1ère guerre mondiale aux 28 victoires, puis pendant la bataille d'Angleterre par Von Bulow Bothkamp, un des rares aviateurs à avoir remporté des victoires lors des deux guerres (6 et 12).
Une grande partie de la Luftwaffe intervient en Russie mais la JG 2 (avec la JG 26) reste en France pour affronter l'aviation anglaise.
Deux décorations de 2 escadrilles du JG 2 : Staffel 9 (9./JG 2) - Staffel 1 (1./JG 2)


Les 3 décorations proposées avec le Me 109 "Squadron Pack"

Stab II "7 White"

Oblt. Günther DOMMASCHK : son avion porte un marquage d'officier technique (chevron et cercle noir placés devant la croix allemande sur le fuselage), chargé d'évaluer les avions pour suggérer des améliorations au constructeur. N'arbore pas le sigle R, emblème traditionnel de la JG 2.
Peu d'information sur la carrière de ce pilote, aurait remporté 2 victoires.

Oblt. Otto BERTRAM : acquiert tres tôt une expérience de pilote de chasse avec 9 victoires pendant la guerre d'Espagne. Commandant d'escadrille pendant la bataille d'Angleterre (9 victoires), totalise 22 victoires.
Apres la mort de ses deux frères dans la Luftwaffe, est affecté à des fonctions administratives et d'entraînement jusqu'à la fin de la guerre.

http://www.aresgames.eu/18474

_________________
Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
tiopepe
Sergent Chef
Sergent Chef
avatar

Nombre de messages : 315
Age : 66
Localisation : Gennevilliers ou Valencia
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Présentation WW2 : Spitfire - Me.109 - Hurricane - Stuka (Bataille d'Angleterre)   Sam 18 Mar 2017 - 3:36

Bonjour,
Encore des infos à stocker, merci également pour la traduccion.
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 46
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Présentation WW2 : Spitfire - Me.109 - Hurricane - Stuka (Bataille d'Angleterre)   Jeu 6 Avr 2017 - 18:04

HAWKER HURRICANE



Avion de transition par sa conception. Premier chasseur britannique monoplan à aile basse.
Produit à partir de 1937.
500 exemplaires disponibles dans 10 escadrilles lors de la bataille de France, où le Hurricane est le seul chasseur de la RAF. Subissent de lourdes pertes, seules 2 escadrilles sont encore opérationnelles après une semaine de combat.
Grâce à de meilleur moteur, le Hurricane accroît ses performances et provoque 55% des pertes Allemandes lors de la bataille d'Angleterre.
Même si le Me.109 et le Spitfire sont plus rapides, le Hurricane pouvait supporter un dogfight.
Sa structure plus rustique faite de bois et de tubes métalliques entoilés lui permet de mieux encaisser les dégâts des obus, par rapport au revêtement métallique du Spitfire.
Facile à entretenir et réparer, son train d'atterrissage large et son pilotage aisé le rendent populaires sur tous les théâtres d'opération.
Il se révèle très performant sur le front méditerranéen et africain, dans La Défense de Malte, ainsi qu'en chasseur de nuit et avion d'attaque au sol (équipé de 4 canons de 20mm au lieu des 8 mitrailleuses).
Premier avion envoyé aux soviétiques à 3000 exemplaires.
Utilisé aussi sur le front du Pacifique (au sol et embarqué).
Produits à 14000 exemplaires, en version Hurricane et Sea Hurricane.


Les 5 pilotes proposés avec le Hurricane "Squadron Pack" de la RAF escadrille polonaise 303 Kosciusko :
escadrille la plus performante par le nombre de victoires et le ratio victoires/pertes, parmi toutes les escadrilles impliquées dans la bataille d'Angleterre (polonaise et britannique). Résultat d'autant plus remarquable que l'escadrille 303 n'est opérationnelle qu'à partir de fin août 1940, après la destruction d'un avion allemand lors d'un vol d'entraînement et remporte 123 victoires pour la perte de seulement 8 pilotes.
Transformée sur Spitfire en janvier 1941, l'escadrille est engagée jusqu'à la fin de la guerre et dissoute en 1946.

Antoni SUIDAK : sergent, sert dans l'armée de l'air polonaise escadrille 112, avant de s'enfuir en France où il est affecté dans différentes escadrilles. Sa première escadrille dans la RAF est la 302. Ne sert dans la 303 que deux semaines avant d'être tué le 6 octobre 1940 lors du bombardement d'une base aérienne de Northolt par un Junkers 88, alors qu'il s'apprêtait à décoller.

Josef FRANTISEK : sergent, Tchécoslovaque réfugié en Pologne apres l'invasion de la Tchécoslovaquie en mars 1939 par l'Allemagne. Rejoint la France avec d'autres pilotes polonais lors de la défaite de la Pologne. Aurait remporté plusieurs victoires pendant la Bataille de France (non confirmé à cause d'un changement de nom pour protéger sa famille). Rejoint l'Angleterre et l'escadrille 303 dont il est le titulaire du plus grand nombre de victoire (17 + 1 probable). Pilote indiscipliné et solitaire, un statut de pilote détaché de l'escadrille lui est attribué, pour éviter de justifier ses écarts. Tué le 8 octobre 1940 lors d'une mission de reconnaissance dans des circonstances peu claires, à cause de la fatigue ou d'une erreur de pilotage.

Miroslaw FERIC : Pilot officer, né en Bosnie et élevé en Pologne. Combat dans l'escadrille 111 lors de l'invasion allemande. S'échappe et est interné en Roumanie avant de rejoindre la France. Remporte 7 victoires pendant la Bataille d'Angleterre et 2 supplémentaires jusqu'en juillet 1942 lorsqu'il se tue en pratiquant des acrobaties aériennes sur Spitfire.

Jan ZUMBACH : Flight Lieutnant, Suisse par son père mais élevé en Pologne par sa mère. Affecté à l'escadrille 111, il manque les combats contre l'armée allemande en 1939 à cause d'une jambe cassée et rejoint la France où il pilote dans plusieurs unités. Fondateur de l'escadrille 303, il remporte 8 victoires pendant la bataille d'Angleterre. Commandant de l'escadrille 303 en mai 1942, puis du 2e escadron polonais. En janvier 1945, il est capturé suite à un atterrissage en territoire allemand à cause d'une erreur de navigation et détenu jusqu'à la fin de la guerre.
Publie après guerre son autobiographie " On wings of war, my Life as a pilot aventurer", où il évoque la formation difficile des pilotes polonais ne maîtrisant pas l'anglais ni le système métrique en miles et pieds ; et leur entraînement avec des vélos tricycles équipé de radio et d'indicateur de vitesse, alors que ces pilotes avaient déjà une expérience de pilote de combat.

John KENT : Flight Lieutnant, né à Winnipeg au Canada en 1914, plus jeune pilote licencié à 17 ans. Envisage de se porter volontaire comme pilote mercenaire pour le gouvernement chinois mais la possible perte de sa nationalité canadienne et la perspective de voler sur Sopwith Camel le font renoncer.
Rejoint la RAF où ses qualités de pilotage lui valent d'être nommé pilote d'essai. Pilote de reconnaissance photo au début de la guerre, il est transféré sur chasseur après la défaite française.
Nommé commandant de l'escadrille 303 récemment formé. Réticent à l'idée d'encadrer des pilotes étrangers, sans talent pour voler selon les préjugés anglais, il change d'avis et apprend le polonais après avoir découvert leur capacité de pilotage.
Réaffecté à l'escadrille 92 très durement touchée par les combats en octobre 1940, Kent est nommé commandant de l'escadron polonais formé de 4 escadrilles.
Titulaire de 13 victoires.
Décoré de la plus haute distinction militaire polonaise.
Membre des forces d'occupation à la fin de la guerre, il reste dans la RAF jusqu'en 1956 dans le domaine du pilotage d'essai.
Il exprime son admiration pour les pilotes polonais et demande à la Grande-Bretagne de ne pas oublier l'engagement et le sacrifice de ces hommes pour elle.

http://www.aresgames.eu/18574

_________________
Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Wildcat
Caporal Chef
Caporal Chef
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 65
Localisation : Vimeu, petit coin de Picardie
Date d'inscription : 09/08/2016

MessageSujet: Re: Présentation WW2 : Spitfire - Me.109 - Hurricane - Stuka (Bataille d'Angleterre)   Jeu 6 Avr 2017 - 19:06

Pas d'accord pour dire que c'est un avion de transition. En fait le début de sa conception est postérieure à celle du Spitfire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 46
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Présentation WW2 : Spitfire - Me.109 - Hurricane - Stuka (Bataille d'Angleterre)   Jeu 6 Avr 2017 - 21:43

Transition par sa conception :
- utilisation de procédés de fabrication ancien qui étaient utilisés pour ses prédécesseurs (structure en bois et en tubes métalliques entoilés, contrairement aux avions plus modernes à revêtement métallique travaillant).
- innovations modernes avec aile monoplan, train d'atterrissage escamotable, armement de 8 mitrailleuses.

_________________
Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
verole
Sergent Chef
Sergent Chef
avatar

Nombre de messages : 306
Age : 51
Localisation : Ath Belgique (50 KM de Lille)
Date d'inscription : 28/11/2014

MessageSujet: Re: Présentation WW2 : Spitfire - Me.109 - Hurricane - Stuka (Bataille d'Angleterre)   Jeu 6 Avr 2017 - 22:12

Très juste Monse, l'avion juste avant dans la RAF, était le Gloster Gladiator avec encore une aile biplan !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wildcat
Caporal Chef
Caporal Chef
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 65
Localisation : Vimeu, petit coin de Picardie
Date d'inscription : 09/08/2016

MessageSujet: Hurricane   Ven 7 Avr 2017 - 5:01

Le Hurricane a été conçu car il demandait moins de matériaux stratégiques et surtout que sa conception, plus simple et plus rapide que celle du Spit, permettrait d'avoir des chasseurs en quantité suffisante avant que celui ci soit opérationnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2074
Age : 46
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Présentation WW2 : Spitfire - Me.109 - Hurricane - Stuka (Bataille d'Angleterre)   Ven 28 Avr 2017 - 10:29

JUNKERS JU.87 STUKA



Bombardier en piqué
Premier prototype en 1935
Réactions mitigées de la Luftwaffe à cause de la faible vitesse de l'avion.
Certains préfèrent le Heinkel 118 (qui inspirera ultérieurement le Yokosuka D4Y Suisei japonais) mais sa destruction en vol favorise le contrat avec Junkers, soutenu par l'ancien as de la 1ère guerre mondiale Ernst UDET.

Malgré son aspect primitif, le Stuka comporte des technologies nouvelles comme des aérofreins permettant de limiter la vitesse en piqué.
Facile d'utilisation, avec un décollage court et un train d'atterrissage robuste, le Stuka se révèle remarquable pour l'appui aérien proche à partir de terrains sommaires.

Quelques Stukas utilisés pendant la guerre d'Espagne.
Premier engagement d'envergure en Pologne en 1939, où il se montre efficace face à une opposition aérienne quasi nulle et peu de DCA.
Efficacité similaire en Norvège en 1940 contre des navires : la marine anglaise cesse les opérations navales dans le rayon d'action des Stukas.
Pendant la campagne de France, le Stuka se révèle indispensable pour accompagner l'avance rapide de l'armée, mais les pertes sont élevées lors des rares cas où des Stuka sans soutien aérien sont interceptés par la chasse adverse.

Au debut de la bataille d'Angleterre, les Stukas sont efficaces contre les navires dans la Manche, mais moins au-dessus du territoire anglais où l'opposition aérienne se renforce. Quelques actions victorieuses contre des terrains d'aviation et des stations radar, mais en 10 jours au mois d'août, 20% de l'effectif des Stukas est perdu.
Sa faible vitesse rend l'escorte difficile jusqu'à la cible et l'avion est vulnérable aux tirs antiaériens à basse altitude après largage des bombes.
Après le 19 août, les Stukas sont basés dans la région de Calais et se limitent aux actions contre les navires, avant d'être retirés en fin d'année en vue des opérations en Méditerranée et à l'Est.

Jusqu'à fin 1944, les Stukas maintiennent leur efficacité pour le support aux unités terrestres et contre les navires, mais restent vulnérables face aux chasseurs.
Les alliés démontrent que l'attaque au sol est beaucoup plus efficace avec des chasseurs bombardiers. Côté allemand, une version du FW.190 est développé pour ce rôle ; des unités de Stukas sont intégralement converties sur FW.190 et d'autres comportent les 2 types d'appareils.
Apres le débarquement en Normandie, il ne reste pratiquement plus d'unités de Stuka sur le front Ouest et leur nombre sur le front Est décroît jusqu'à la bataille de Berlin, avec des versions traditionnelles en piqué et des versions G avec 2 canons anti tank montés sous les ailes.

Jusqu'à la fin de la guerre, 6500 exemplaires construits.

Version proposée dans WOG
Ju.87 B-2
moteur Jumo 1200 ch
2 mitrailleuse avant MG17 7,92 mm, 1 mitrailleuse arrière MG15
rayon d'action 500 km
vitesse max 390 km/h
Une bombe de 250 kg sous le fuselage, 4 bombes de 50 kg chacune sous les ailes (2 de chaque côté)
La charge de bombes pouvait monter jusqu'à 1000 kg.


Les 3 pilotes proposés avec le Stuka Squadron Pack, plus 2 décorations pour les Stukas F1+DP et S2+AN sans commandant spécifique, de l'unité Sturzkampfgeschwader 77 :
Unité formée de 2 escadrilles en mai 1939, participe aux campagnes de Pologne et de France en soutien de l'avancée rapide des troupes au sol, avec peu de pertes les chasseurs allemands dominant l'espace aérien.
Ajout d'une 3e escadrille en juillet 1940, basée à Cherbourg pour l'attaque des navires dans la Manche et contre la côte anglaise : les pertes de l'unité en appareils et en chefs expérimentés augmentent considérablement.
Apres la bataille d'Angleterre, l'unité combat dans les Balkans et sur le front Est jusqu'à fin 1943, date à partir de laquelle l'unité change de nom et est convertie sur la version d'attaque au sol du FW.190

Alfons ORTHOFER : Hauptmann (capitaine), connu pour son Stuka décoré d'une tête de requin paru en photo dans le magazine Signal dans les années 30.
437 missions pendant les Campagnes de France, d'Angleterre et sur le front de l'Est où il remporte la plupart de ses victoires (10 navires de guerre, 27 navires de soutien, 140 chars, 45 DCA, 43 canons d'artillerie), dont le croiseur Chervonia Ukrainia détruit par plusieurs avions de l'unité à Sébastopol le 12 novembre 1941 (decoré'de La Croix de Chevalier pour cette action).
Commandant de l'unité Stg 77 de juillet 1942 à sa mort le 12 octobre 1942, lors d'une attaque aérienne russe sur l'aérodrome depuis lequel il s'apprêtait à décoller.

Herman BODE : Major, né à Metz en 1907. Intègre l'école d'aviation allemande de transport, organisation militaire clandestine destinée à former des pilotes, où il devient rapidement instructeur.
Rejoint la Luftwaffe en 1936, nommé Oberleutnant (sous-lieutenant) en 1938. Devient Gruppenkommandeur du III / Stg.77 en mai 1940. Engagements successifs en France, Angleterre, Balkans et sur le front de l'Est
Chargé en 1942 de l'instruction de l'unité de Stukas devant servir sur le porte-avions Graff Zeppelin qui ne sera jamais achevé.
Par la suite, en charge de l'entraînement et des relations avec l'armée bulgare.
Survit à la guerre, intègre la Bundeswehr en 1955 puis devient colonel dans l'armée de l'air allemande.
Décès en 1985.

Siegfried TROGERMANN : Staefelkapitan. Parmi les derniers pilotes à intégrer la Legion Condor pendant la guerre civile espagnole. Conserve pendant la 2e guerre mondiale l'emblème de son escadrille 88 de la Legion Condor : un cochon.

http://www.aresgames.eu/18649

_________________
Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
verole
Sergent Chef
Sergent Chef
avatar

Nombre de messages : 306
Age : 51
Localisation : Ath Belgique (50 KM de Lille)
Date d'inscription : 28/11/2014

MessageSujet: Re: Présentation WW2 : Spitfire - Me.109 - Hurricane - Stuka (Bataille d'Angleterre)   Ven 28 Avr 2017 - 10:32

Monse, tu vas également devenir un expert en WW II !!!

Merci pour les infos !!! Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tiopepe
Sergent Chef
Sergent Chef
avatar

Nombre de messages : 315
Age : 66
Localisation : Gennevilliers ou Valencia
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Présentation WW2 : Spitfire - Me.109 - Hurricane - Stuka (Bataille d'Angleterre)   Ven 28 Avr 2017 - 11:08

Bonjour,
Merci pour toutes ces informations, je continue à stocker, même si c'est de plus en plus moderne. affraid
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation WW2 : Spitfire - Me.109 - Hurricane - Stuka (Bataille d'Angleterre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation WW2 : Spitfire - Me.109 - Hurricane - Stuka (Bataille d'Angleterre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CIRQUE VOLANT :: HISTOIRE ET AVIATION :: Aviation : avions, pilotes, Histoire-
Sauter vers: