LE CIRQUE VOLANT

Forum du jeu Wings of Glory / Wings of War (Le Cirque Volant a 11 ans)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Présentation série WW1 Hanriot-Aviatik-Triplane-SiemensSchuk

Aller en bas 
AuteurMessage
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2207
Age : 47
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Présentation série WW1 Hanriot-Aviatik-Triplane-SiemensSchuk   Lun 9 Sep 2013 - 3:13

Le chasseur Hanriot HD1, créé par le constructeur français Hanriot, qui construisait surtout des avions sous licence (Sopwith 1/2 Strutter), a été livré aux escadrilles belges et italiennes, l'Armée de l'Air française ayant fait le choix du Spad VII en remplacement des Nieuport (et cela bien avant la sortie du HD1, selon certaines sources).

Equipé d'un moteur rotatif LeRhone de 110 ch.

Chasseur réputé agile, il constitue une excellente plate-forme de tir.

1200 exemplaires construits dont 831 sous licence par les italiens.

Armé d'une ou 2 mitrailleuses synchronisées, facilement accessible pour le pilote en cas d'enrayage.  

Les 1ers modèles ont été livrés aux belges.

Préféré par les italiens au Spad XIII, il a équipé 16 des 18 escadrilles italiennes, en remplacement des Nieuport et même des Spad.

http://www.aresgames.eu/9249


Pilotes des modèles présentés dans cette série Wings of Glory

- Willy COPPENS : 1er pilote belge ayant volé sur cet avion, il abat aux commandes de cet avion 34 ballons d'observation de mai à octobre 1918. Blessé par une balle incendiaire au cours de son dernier combat avant d'abattre sa cible, il s'écrase et est amputé d'une jambe. Ce qui ne l'empêchera d'établir un record d'altitude lors d'un saut en parachute en 1928.
Surnommé le Démon Bleu à cause de la livrée bleue qu'il a fait peindre sur son HD1.

- Mario FUCINI : pilote italien de bombardier Voisin, il est transféré dans la chasse sur Hanriot HD1 à bord duquel il remportera 7 victoires confirmées (sur 13 revendiquées), qu'il fait représenter sur son appareil par des têtes de mort.

- Silvio SCARONI : 2e as italien avec 26 victoires homologuées, remporte sa 1ère victoire à bord d'un Nieuport 17 et les suivantes avec un HD1 (dont 3 en une seule journée). En juillet 1918, une blessure en combat contre un Albatros DIII l'empêche de reprendre les airs jusqu'à la fin de la guerre.
Insigne personnel représenté sur son avion : un carré blanc avec des bords noirs.
Fait installer une seconde mitrailleuse sur son HD1, suivi par d'autres pilotes italiens (dont Fuccini).
Sert dans l'Armée de l'air italienne après-guerre et pendant la 2e GM.

http://www.aresgames.eu/9341

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


Dernière édition par monse le Jeu 12 Déc 2013 - 23:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2207
Age : 47
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Présentation série WW1 Hanriot-Aviatik-Triplane-SiemensSchuk   Jeu 12 Sep 2013 - 10:35

Le chasseur Aviatik DI (ou Berg DI du nom de son concepteur), est le 1er chasseur de conception autrichienne de l'Armée de l'Air austro-hongroise (Luftfahrtruppen), en remplacement du Hansa-Brandeburg DI (les précédents chasseurs étaient de conception allemande).

Reconnu pour ses bonnes performances de manoeuvrabilité et de vol à haute altitude, avec un plafond supérieur à la plupart des appareils adverses, il ne suscita pas l'enthousiasme des pilotes à son arrivée à cause des mitrailleuses qui ne pouvaient pas être désenrayées en vol à cause de leur emplacement trop éloigné du pilote, défaut corrigé par la suite.

Le cockpit spacieux et confortable permettait de bénéficier d'un bon champ de vision.

677 modèles fabriqués, dont plusieurs séries sous licence par d'autres constructeurs (Lohner, Lloyd …).
Selon les périodes de fabrication, la puissance du moteur Austro-Daimler évoluera de 185ch, 200 puis 225ch.

En service de l'automne 1917 jusqu'à la fin de la guerre.

http://www.aresgames.eu/9444


Les 3 pilotes austro-hongrois des Aviatik de cette série.

- Frank LINKE-CRAWFORD : 4e as austro-hongrois avec 27 victoires.
Né à Cracovie (sur le territoire de la future Pologne) d'un père originaire de Galicie (province ukrainienne) et d'une mère anglaise, il est citoyen de l'Empire austro-hongrois.
Lieutenant d'infanterie, il combat sur le front russe en 1914. Souffrant de la malaria et de la dysentrie, il est transféré en 1915 dans l'aviation à cause de sa santé fragile et combat contre les italiens.
Observateur sur avion biplace de reconnaissance et de bombardement, il devient pilote sur chasseur, d'abord sur Hansa-Brandeburg DI (surnommé le "Cercueil" à cause de ses défaillances), Albatros DIII, Phönix DI avant de passer sur Aviatik DI.
Il remporte des victoires aux commandes de ces 4 types d'appareil.
http://www.theaerodrome.com/aces/austrhun/linke-crawford.php
Abattu lors d'un combat contre des Hanriot HD1, son Aviatik DI produit par la firme Lohner souffrait de défauts structurels au niveau des ailes qui se révélaient lors de manoeuvres à haute vitesse (cette société ayant employé des matériaux trop fins pour construire es Aviatik DI sous licence).
Surnommé "Tête rouge" ("Redhead") car il portait un casque d'aviateur rouge et un pantalon blanc.
Le fuselage de son avion arborait des faucons.

- Karl SABEDITSCH : 1er pilote ayant abattu un avion ennemi en pilotant l'Aviatik DI (un prototype avec une mitrailleuse fixée sur l'aile supérieure), dans un combat contre un bombardier Caproni (idée scénario !!), ce qui constitue aussi sa 1ère victoire.
La 2nde contre un Nieuport italien.
L'empennage vertical de son Aviatik DI est peint avec un motif de camouflage spécifique.
Il est abattu par sa propre DCA en 1918.

- Karl TUREK : une victoire confirmée.
Peu d'information sur ce pilote, son avion était peint avec un schéma de camouflage inhabituel.
Un T (pour Turek) en lettre gothique décorait les côtés du fuselage.

http://www.aresgames.eu/9484

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


Dernière édition par monse le Jeu 19 Sep 2013 - 4:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2207
Age : 47
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Présentation série WW1 Hanriot-Aviatik-Triplane-SiemensSchuk   Jeu 19 Sep 2013 - 3:33

Le Sopwith Triplane est une évolution du biplan Sopwith Pup, avec un moteur plus puissant et surtout 3 ailes à corde étroite (profondeur de chaque plan plus réduite), ce qui lui confère un taux de montée performant et une manoeuvrabilité sans égale.

Engagé en avril 1917, il surclasse tous ses adversaires pendant 7 mois, une patrouille de 14 appareils allemands est mise en déroute par 2 Triplane, peu après leur mise en service au Royal Naval Air Service (le département aviation de la marine anglaise), le Royal Flying Corp -RFC- n'ayant pas commandé cet avion.

Le Squadron 10 du RNAS, entièrement canadien et commandé par R.Collishaw, remporte 85 victoires en 2 mois avec le Triplane.

La courte carrière du Triplane est liée à des difficultés de maintenance, des faiblesses structurelles et son armement réduit à une mitrailleuse synchronisée (6 appareils équipés avec des mitrailleuses jumelées ont vu leur performance réduite).

L'arrivée des Sopwith Camel dans les unités entraine le retrait des Triplane du front, les exemplaires subsistants servent à l'entrainement.

La forte impression qu'a exercé cet avion sur les pilotes ennemis a inspiré plusieurs constructeurs aéronautiques, aboutissant entre autres à la création du Fokker DrI (triplan).

Le Triplane a été construit a 150 exemplaires, dont 17 pour la Marine française et un pour la Russie (adapté avec des skis), qui sera capturé et utilisé par les bolchéviques pendant la guerre civile russe.

http://www.aresgames.eu/9518


Les 3 pilotes des Triplane de cette série : un canadien et 2 australiens.

- Raymond COLLISHAW : as le plus titré du RNAS (Royal Naval Air Service -> aéronavale anglaise) et 2e pilote canadien en nombre de victoires (60 dont 34 sur Triplane).
Remporte ses premières victoires en 1916 sur Sopwith 1/2 Strutter et Sop. Pup.
Commande une escadrille composée uniquement de pilotes canadiens sur Triplane et appelée "Black Flight" à cause de la peinture sombre de leurs avions. Elle combat contre le Cirque Volant de Richthofen.
1er pilote à remporter 6 victoires le même jour le 6 juillet 1917 (contre des Albatros DV).
Son Triplane est l'un des rares à être équipé de mitrailleuses jumelées.
Vole sur Camel de fin 1917 jusqu'à l'issue de la guerre , il remporte 21 victoires supplémentaires.
Il sert dans la RAF de 1918 à 1943 avec des fonctions de commandement.

- Robert LITTLE : 1er as australien, 47 victoires.
S'engage dans la RNAS à son arrivée en Angleterre en 1915 et se finance sa formation de pilote en 1916.
Participe à des raids de bombardements depuis Dunkerque avant de voler sur Sop. Pup et remporter sa 1ère victoire le 1er novembre 1916. Vole sur Triplane d'avril à juillet 1917 (24 victoires, meilleur pilote de l'escadrille sur cet avion) puis sur Camel.
Abattu le 21 avril 1918, il parvient à se poser dans les lignes britanniques mais est tué le 27 mai en attaquant un bombardier Gotha lors d'un raid de nuit.

- Roderic DALLAS : pilote déjà représenté pour une figurine du SE5a (WOW série 4).
2e as australien. Remporte ses premières victoires à bord d'un Nieuport 11.
Il vole sur un prototype du Triplane dès juin 1916 avec lequel il remporte 2 victoires.
Fin 1916, il est le 1er as du RNAS. L'escadrille qu'il commande reçoit des Triplane de série début 1917 puis des Camel en novembre.
En avril 1918, il dirige l'escadrille 40 formée de SE5a.
Le 1er juin, il est tué lors d''un combat contre 3 Fokker DRI, sans avoir pris connaissance de sa promotion comme lieutenant-colonel.

http://www.aresgames.eu/9590

Pour des scénarios, les avions que ces as ont abattus :
Collishaw, Little, Dallas.

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monse
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2207
Age : 47
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Présentation série WW1 Hanriot-Aviatik-Triplane-SiemensSchuk   Dim 9 Mar 2014 - 1:17

Le Siemens-Schuckert D.III est conçu comme chasseur d'interception à vitesse d'ascension élevée, construit autour du moteur contre-rotatif Siemens-Halske Sh.III(160 ch), avec comme bénéfice une vitesse de rotation du propulseur plus basse sans perte de la puissance disponible ainsi que la suppression du couple moteur (l'avion tourne aussi bien à droite qu'à gauche, alors que le moteur rotatif du Camel lui permettait de mieux virer à droite mais cela rendait le pilotage délicat).

Il se révèle plus rapide que l'Albatros DV et le Fokker DVII ; les performances de son taux de montée séduisent les pilotes et en font un appareil idéal pour le combat en Dogfight.
41 exemplaires sont livrés en avril et mai 1918, la plupart au Jagdgeschwader II.

Des problèmes de refroidissement du moteur entraine le retrait des S.S. DIII pour amélioration et d'anciens Fokker DrI les remplacent au sein du Jagdgeschwader II, son commandant Rudolf Berthold souhaitant le retour rapide au sein des escadrilles de 1ère ligne du Siemens-Schückert après correction des défauts, considérant que cet avion est appelé à devenir l'un des plus efficaces.

Le nouveau moteur Sh.IIIa équipe les S.S.DIII retirés du front ainsi que 30 appareils sortis d'usine, portant le total de production des DIII à 80 avions.

Ces nouveaux DIII équipent les escadrilles de défense du territoire fin juillet 1918.

A partir de cette période, le Siemens-Schuckert D.IV remplace le DIII sur les lignes de production.

http://www.aresgames.eu/9550


Les 3 pilotes allemands des Siemens-Schückert D.III :

Helmut LANGE : affecté dans la Jasta 26 sous le commandement de Bruno Loerzer et Franz Brandt, Lange a remporté 9 victoires de février à novembre 1918 (dont des Camel, Bristol F2B Fighter, Airco DH9).
Il a assuré temporairement le commandement de la Jasta 26 du 22 août au 12 septembre 1918 et a été décoré de la Croix de Fer pour ses victoires.

Joseph VELTJENS : l'un des meilleurs as allemands avec 35 victoires (surnom "Seppl").
Participe au combat dans un régiment de grenadiers dès août 1914.
Passe son brevet de pilote en décembre 1915 et s'illustre dans des missions de reconnaissance, nommé à ce titre Lieutenant.
Affecté à la Jasta 14 en mars 1917, le fuselage de son avion porte désormais son emblème personnel (une flèche stylisée).
Remporte sa 1ère victoire le 14 avril 1917 à bord d'un Albatros DIII contre un Spad.
Au 1er juin, 3 Spad supplémentaires et un Farman abattus.
En mars 1918, rejoint la Jasta 15 dont il assure le commandement en mai.
Décoré par la suite de l'Ordre de la Maison Royale des Hollenzollern avec Epées, de la Croix de Fer 1ère classe puis de l'Ordre du Mérite.
Pendant la 2e Guerre Mondiale, Lieutenant Colonel émissaire de Goering auprès de la Finlande en 1940, il est tué dans un accident aérien le 6 octobre 1943 lorsque l'avion à bord duquel il voyageait cherche à échapper à un chasseur anglais, alors qu'il rendait visite à Mussolini au nom de Goering.

Olivier Freiherr von BAULIEU-MARCONAY : fils d'un aristocrate prussien, il se porte volontaire à 16 ans pour servir comme cadet dans l'ancien régiment de son père en 1915.
Combat en Russie en 1916, promu Lieutenant et décoré de la Croix de Fer 1ère classe.
Transféré dans l'aviation en 1917, devient pilote en novembre et affecté à la Jasta 18.
Tous ses avions seront décorés d'un "4" assemblé à un "D" pour rendre hommage au 4e régiment de Dragons dans lequel il a servi.
Transféré en mars 1918 à la Jasta 15 de Veltjens, nouvellement équipée de Siemens-Schückert DIII, dont les patrouilles doivent se limiter à des opérations défensives pour éviter de perdre ce nouvel avion au dessus des zones alliées.
Remporte sa 1ère victoire le 28 mai 1918 lorsque la Jasta intercepte au-dessus de Soissons une escadrille de bombardiers français Dorand AR2.
9 jours après, il abat un DH4 et SE5 et devient un as le 11 juin.
En 3 mois, il remporte 21 victoires dont 6 en 4 jours.
A 19 ans, il assure le commandement de la Jasta 19 à partir du 4 septembre, remporte 10 victoires ce mois et 4 en octobre, la 25e et dernière le 10 octobre.
Le 18 octobre, il est gravement blessé dans la confusion d'un combat (peut-être par le tir malencontreux d'un pilote de la Jasta 74) mais parvient à regagner le terrain.
Il meurt à l'hôpital le 26 octobre quelques heures avant que la nouvelle de sa décoration pour la Croix du Mérite ne lui parvienne.

http://www.aresgames.eu/9863

http://www.theaerodrome.com/forum/2002/12583-sopwith-triplane-vs-fokker-triplane-humble-pie.html
http://www.theaerodrome.com/forum/aircraft/1573-sopwith-triplane-vs-fokker-dr1.html

_________________
Like a Star @ heavenLike a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation série WW1 Hanriot-Aviatik-Triplane-SiemensSchuk   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation série WW1 Hanriot-Aviatik-Triplane-SiemensSchuk
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de la guilde sur JoL.
» [Blog] Présentation de Ackross (perso R.P.G)
» présentation nouvelle equipe : Yumi Yumi!
» Présentation des Séminaristes
» Présentation des nouveaux arrivants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE CIRQUE VOLANT :: HISTOIRE ET AVIATION :: Aviation : avions, pilotes, Histoire-
Sauter vers: